Le Conseil Local de Développement du projet de Parc naturel de la Brie et des deux Morin est désormais installé


carte-dec-2016L’assemblée constitutive du Conseil Local de développement  du projet de Parc naturel de la Brie et des deux Morin s’est tenue vendredi 24 février 2017 à Crécy-la Chapelle sous l’égide d’élus du Syndicat Mixte d’Etudes et de Préfiguration du Parc, avec l’ensemble des personnes qui avaient manifesté leur intérêt pour le projet et donc membres à part entière du CLD.
Après une rapide présentation  du rôle et de la mission du Conseil Local de développement (instance de dialogue, de proposition) et du Conseil d’orientation (organe décisionnel du du CLD) tous les candidats qui se présentaient à titre purement individuel au Conseil d’Orientation ont décliné leur commune de résidence, la Communauté de communes d’appartenance et expliqué leurs motivations. Accédez ici au règlement intérieur du CLD (patientez quelques instants pour l’ouverture du fichier) :cld-reglement
Puis tous les présents – une bonne centaine – ont procédé au vote.
Ci-dessous le tableau de la composition du Conseil d’Orientation.

capture-decran-2017-02-25-a-17-01-02

La demande de produits Bio en forte hausse, plébiscitée par les Français


bioLe Groupement d’intérêt public Agence BIO vient de de publier ses chiffres pour 2016 qui s’avèrent historique. les ventes de produits bio dépassent les 7 milliard d’€ soit un gain de 20 % en un an. Les surface s en bio connaissent également une croissance exceptionnelle avec 1,5 millions d’h a bio fin 2016 soit 5,7 % de la surface utile agricole (contre 4,9% fin 2015). Accéder ici au dossier de presse complet.

Saint-Augustin : compte-rendu du Conseil municipal du 23 janvier 2017


Le Compte-rendu du dernier Conseil municipal de Saint-Augustin est accessible sur le site de la commune.

Vous trouverez aussi des commentaires sur le blog  des élus de la liste « Un nouveau souffle pour Saint-Augustin » concernant le projet de PLU et plus particulièrement le sujet des liaisons douces.

 

Image

Trail de l’Aubetin : dimanche 19 mars 2017


affiche-trail-de-laubertin-pour-impression

Saint-Augustin : les dates des prochains conseils municipaux


imagesLes prochains Conseils municipaux se tiendront à 20h30 (en mairie) :

  • mardi 14 mars 2017
  • jeudi 6 avril 2017

L’ordre du jour vous sera communiqué ultérieurement.

Vendredi 24 février 2017 à 18 h : assemblée plénière du Conseil Local de Développement du Parc naturel régional de la Brie et des deux Morin


carte-dec-2016Depuis des années nous réclamions une accélération du processus de mise en place du PNR et notamment que soit enfin mise en oeuvre la mission du SMEP qui est de conduire les actions pour faire associer et participer les populations locales et tous les acteurs socio-économiques pour une véritable appropriation du projet dans une démarche de démocratie participative (article 4 des statuts).
Un dépliant édité par le SMEP a donc été distribué dans les boites à lettres des 83 communes du PNR en vue de solliciter votre participation pour exprimer votre vision du territoire et,  si vous le souhaitez, prendre part aux travaux de l’instance participative qu’est le Conseil Local de Développement.

Près de 120 personnes à cette date ont répondu favorablement à cette sollicitation.

Il s’agit maintenant de mettre en place cet outil dont le rôle et le fonctionnement est défini dans le règlement intérieur ci-joint : (patientez quelques instants, le temps du chargement du fichier) cld-reglement.
A cet effet, la première assemblée plénière se tiendra le vendredi 24 février 2017 à 18 heures (salle Altman à Crécy-La -Chapelle- située à côté de la mairie au : 3, rue du Général Leclerc).
Toutes les personnes qui auront confirmé leur participation à la démarche auront donc à désigner les membres du Conseil d’Orientation. Auparavant, si elles le souhaitent, elles pourront formaliser leur inscription dans les commissions thématiques.

Concert Michèle Bernard au Musée départemental de Saint-Cyr-sur-Morin le dimanche 5 février 2017 à 15 heures


Dimanche 5 février 15 heures

Attraper le temps pour regarder le monde, prendre sa température, essayer de le comprendre, accepter de ne pas le comprendre, admirer le beau, hurler le laid, garder la tête haute, écrire, chanter… parce que, « tout’ manières, demain on s’ra vieux, demain on s’ra morts, serrons-nous plus forts… »image003
Michèle Bernard s’amuse, s’enrichit du temps qui passe, sans en esquiver les fêlures. Dans ce nouveau récital, elle rassemble ses plus tendres, ses plus attachantes, ses plus féminines chansons dans un pot-pourri qui sent bon l’antimorosité. Portraits de femmes où défile la vie toute entière, l’enfance, la vieillesse, la mort, l’amour. Espoirs têtus, révoltes salutaires, envie tenace de bousculer
« nos petites vies toutes pareilles ». Accompagnée par Michel Sanlaville à la guitare et la contrebasse, les chansons de Michèle changent d’arômes pour mieux faire pétiller les oreilles. Un récital aux parfums vivifiants qui redonnent le sourire et l’envie de mordre à pleines dents la vie et de ne jamais trahir son enfance.

Michèle Bernard : textes, musiques, accordéon, chant
Michel Sanlaville : arrangements, contrebasse, guitares, chant
Tarif : droits d’entrée selon tarifs en vigueur

musée départemental de la Seine-et-Marne
17 avenue de La Ferté-sous-Jouarre
77750 Saint-Cyr-sur-Morin
01 60 24 46 00

Saint-Valentin : soirée dansante et repas à Saint-Augustin le samedi 18 février 2017


affiche-a4

 

Image

Conférence sur l’artisanat de tranchée à Coulommiers le dimanche 19 février 2017


trancheesartisanat

Retour sur les voeux de la municipalité de Saint-Augustin


Belle affluence vendredi soir pour les voeux de la municipalité. L’occasion pour le Maire d’évoquer les sujets en cours ou à venir :

  • l’agrandissement du cabinet médical pour un praticien et les infirmières,
  • l’arrivée progressive d’internet par la fibre,
  • les travaux à venir sur les routes d’Epieds et de la vallée,
  • le dépouillement en cours des offres pour l’aménagement du café / commerce et logements,
  • la poursuite de l’extension du système de video-protection,
  • le déplacement du bureau  de la salle des fêtes à l’École maternelle,
    réfection envisagée de la salle des fêtes.
  • Puis mises à l’honneur d’employés communaux partant à la retraite (Mme Danièle Sperzagni et M.Eric Lebreton), d’ artisans locaux (notamment suite à la fermeture annoncée du commerce de M.et Me Robiche), de lauréats sportifs et scolaires

Le député-maire, M.Riester présent cette cérémonie évoquait quand à lui :

  • la fusion des intercommunalités de la Brie des Moulins avec celle du Pays de Coulommiers,
  • insistait aussi sur l’arrivée prochaine de la fibre optique,
  • soulignait l’intérêt de la mise en oeuvre du futur Parc naturel régional de la Brie et des deux Morin en incitant les habitants à faire vivre ce projet en s’inscrivant au Comité Local de développement instance de proposition et de mobilisation.
    A cet égard on ne peut que se féliciter de cette volonté affichée de faire progresser cet outil d’aménagement car partout ou cela existe, des avancées concrètes et innovantes pour la mise en valeur du patrimoine et le soutien à des filières économiques en faveur du développement durable ont bénéficié aux habitants.
    Mais quel dommage que la commune ait raté une belle occasion en omettant de distribuer le dépliant de promotion du Comité local de développement conçu précisément pour être diffusé le plus largement possible. C’était le moment ou jamais d’en faire la publicité la plus large possible.

Installation du nouveau Conseil Communautaire du Pays de Coulommiers


capture-decran-2017-01-17-a-11-21-52Suite à la fusion des intercommunalités du Pays de Coulommiers et de la Brie des Moulins, le Conseil Communautaire qui porte le nom de PAYS DE COULOMMIERS a élu son nouveau bureau.

Lire ici plus d’informations.

Saint-Augustin : Conseil municipal lundi 23 janvier 2017 à 19 heures


imagesLe Conseil Municipal a été convoqué pour le lundi 23 janvier 2017 à 19 heures avec l’ordre du jour suivant :

  • approbation du PV de la séance du 6 décembre 2016.
  • demandes de subventions : ossuaire et video-protection (DETR) et équipement sportif (réserve parlementaire).
  • opposition au Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) dans le cadre de la Communauté de Communes du pays de Coulommiers.
  • acquisition de terrain.
  • cabinet médical : reconduction du bail.
  • questions diverses.

Frelon asiatique en Seine-et-Marne : réunion d’information vendredi 10 février 2017 à 19 h 30 (salle des fêtes de Mauperthuis)


Pour plus d’information, consultez ici le site de la commune.

frelonasiatique

Alerte météo pour la Seine-et-Marne


Pour plus d’informations, lire ici

capture-decran-2017-01-12-a-15-47-27

Arbres CAUE 77 vous souhaite une bonne année et présente son programme 2017


Pour accéder au site et au programme cliquez ici

capture-decran-2017-01-11-a-14-53-29

PLU de Saint-Augustin : le rapport de l’enquête publique est disponible


pluL’enquête publique concernant le projet de PLU (Plan Local d’Urbanisme) s’est achevée le 7 novembre 2016. Le Commissaire-enquêteur après avoir enregistré les observations des particuliers et des associations, a rendu son rapport le 23 décembre 2016 et conclut à un avis favorable assorti de recommandations pour y apporter des améliorations et précisions qui s’avèrent nécessaires.
Pour résumer :
Nous notons avec satisfaction, qu’il estime, comme nous en avions fait la critique, que le projet d’aménagement pour les personnes âgées ou à mobilité réduite manque de lisibilité et doit faire l’objet d’un complément justificatif (programme et schéma d’intention à préciser).
S’agissant des éléments de patrimoine remarquable à protéger, l’inventaire et les prescriptions pour sa gestion ou sa réhabilitation s’avèrent insuffisantes comme le soulignaient les associations et nécessitera que le projet présenté soit substantiellement amendé sur ce point. Comme nous l’avions observé et déploré, la thématique des liaisons douces, insuffisamment explorée, est à creuser (d’autant que dans le cadre de la Communauté de communes, son Président a indiqué que des crédits étaient disponibles pour la création de liaisons douces : la commune se doit absolument de saisir cette opportunité).
Le parti d’aménagement de la commune pour prescrire une construction limitée dans le bourg et limitation aux seules extensions dans la vallée et hameaux est conforté par le rapport ; des ajustements très limités suite à certaines remarques formulées dans l’enquête peuvent dans des cas très précis  être recevables, mais ne devraient en aucune manière remettre en cause le principe général.
Par ailleurs, nous regrettons que soit validé le projet de plateau sportif que nous continuons d’estimer comme surdimensionné par rapport aux besoins actuels ou futurs de la commune et grand consommateur d’espaces agricoles qui sont une fois de plus mis à contribution.
Enfin, nous déplorons que la commune se range à la pression de la Présidente du syndicat du SCOT du pays de Coulommiers et du député-maire de Coulommiers pour faire inscrire dès à présent le projet de déviation dans le PLU (voir ICI notre argumentaire pour différer la modification du règlement correspondant au zonage concerné ).
La balle est maintenant dans le camp des élus qui devront tenir compte des observations des personnes publiques associées (département77, Conseil général 77…) et des conclusions du Commissaire-Enquêteur) pour valider en Conseil Municipal le PLU modifié.

Rappelons que le POS tel qu’il existe actuellement reste applicable jusqu’au 27 mars 2017.
En effet article L123_19 du Code de l’urbanisme : tout POS engagé dans une procédure sous forme de PLU doit être approuvé le 27 mars 2017 au plus tard ; faute de quoi le POS sera réputé caduc et ce sera le règlement National général qui s’appliquera de facto avec ses limitations.

Le programme culturel du 1er trimestre 2017 du musée départemental de Saint-Cyr-Sur-Morin


Accédez ici au programme culturel : 16-dpc-programme-1er-trimestre-musee-seine-et-marneokprgculturelt1image-1

Toute l’équipe de Saint Augustin Avant Tout vous souhaite de bonnes fêtes et une belle année 2017


Toute l’équipe de Saint Augustin Avant Tout vous souhaite de belles fêtes et une très belle année 2017.image-1

Compte rendu succinct de la réunion du Syndicat Mixte de Préfiguration du Parc naturel régional Brie 2 Morin du 12 décembre 2016


 

img_2272Quorum largement atteint malgré un ordre du jour peu copieux pour cette séance qui s’est tenue à La Ferté-Gaucher.

  • Le premier point concernait le vote d’une motion pour refuser les projets d’implantation d’éoliennes sur le périmètre du futur PNR. L’argument étant qu’il n’y avait pas d’opposition de principe au recours à des énergies renouvelables, mais qu’il s’agissait par ce vote de signifier la volonté de préservation de la qualité paysagère du territoire. Plusieurs intervenants ont fait valoir qu’ils n’étaient pas hostiles, voire favorables, au développement de ce mode de production de l’énergie qui se répand en Europe  ; est ressorti aussi la volonté d’en discuter en préalable au sein des conseils municipaux ; autre argument, si cette motion devait être adoptée, ce serait finalement un mauvais signal donné par le futur PNR qui doit promouvoir aussi le développement durable ; d’autant que la commission adhoc compétente sur les sujets énergie et développement durable ne s’est pas encore réunie. Finalement et fort sagement, la motion ne sera pas mise au vote.
  • Deuxième sujet, l’adoption du barème des participations financières des communes et EPCI, soit pour 2016, 0,40€ par habitant pour les communes adhérentes au Syndicat mixte (SMEP) et à 0,05 € par habitant pour les EPCI adhérentes au SMEP ; barème adopté à l’unanimité.
  • Troisième sujet, celui de la désignation de membres complémentaires dans 5 commissions thématiques qui s’est faite à l’unanimité (nous vous communiquerons la liste complète des membres dès que possible) :
    -la commission Administration générale, finances, communication ;
    – la commission développement économique, tourisme et emploi ;
    – la commission rédaction de la charte, environnement, développement durable, énergie et biodiversité ;
    – la commission agriculture et forêt ;
    – la commission aménagement du territoire (paysage, architecture, transport, mobilité, numérique, urbanisme et patrimoine).
  • Enfin quatrième point, lors des questions diverses fut abordé le plan de travail futur en particulier de la commission « charte, environnement, développement durable, énergie, biodiversité et commission « et de la commission «  « culture, éducation, sport et santé » avec l’objectif général d’affirmer plus clairement la détermination et les ambitions du territoire en adéquation avec les missions d’un PNR.
    En effet, il a été rappelé que l’avis d’opportunité de l’Etat rendu en novembre 2014 relevait des points forts du projet mais soulignait aussi des « fragilités » sur le périmètre (depuis le périmètre de 122 communes a été rajusté à 83 communes) et le contenu du projet présenté. D’ou la nécessité de retravailler le sujet avant de poursuivre la démarche de création du PNR. L’institut d’Aménagement et d’Urbanisme (IAU) de l’Ile-de-France a été sollicité et produit une nouvelle étude qui pose un diagnostic et dresse les points forts et faibles du nouveau périmètre du PNR et qui fait état de propositions d’interventions dans les domaines suivants :
    – lancer un plan de reconquête du paysage,
    – maitriser l’urbanisme et l’insertion des infrastructures,
    – contribuer à la mise en oeuvre du programme européen Leader du gal « terres de Brie »,
    – contribuer à la mise en oeuvre du SAGE ,
    – renforcer la prise en compte des patrimoines et des problématiques environnementales.
    Pour résumer, à partir de l’apport de cette étude les commissions auront à se pencher sur les atouts et la problématiques du territoire, puis sur la hiérarchisation des priorités et projets exemplaires et enfin reformuler les ambitions. Ce travail devra être réalisé d’ici fin mars prochain pour être proposé au vote du comité syndical et enfin adressé à l’État.

carte-dec-2016

  • Autre sujet abordé, celui du Conseil Local de Développement (dont le règlement intérieur a été adopté lors du dernier comité syndical du 10 octobre 2016) et des modalités de participation du public à ses travaux. Le dépliant d’information qui précise le rôle du CLD sera diffusé le plus largement possible dans les 83 communes concernées et des actions d’information seront menées par la presse et radio locale (OXygene) de manière à pouvoir constituer la formation du CLD fin février 2017.

Notre conclusion provisoire :
Le processus pour la mise en marche du futur PNR a connu beaucoup de lenteur bien incompréhensible. On ne peut que se satisfaire de cette accélération, même si l’impression donnée est que maintenant il faut travailler vite sous la pression de délais plus que serrés. Du coup les membres du CLD, n’ayant pas été formellement réunis et en capacité de travailler, ils ne pourront guère être associés au travail dont les étapes ont été retracées ci-dessus. C’est dommage ! Regrettons aussi le parti pris d’écarter d’emblée les associations et organismes socio-économiques en tant que tels, du CLD. On verra à l’usage si cette option ne sera pas source de difficultés ultérieures.

C’est sans réserve que nous appelons toutes les bonnes volontés habitant le territoire  à participer au projet en  répondant favorablement à l’appel à candidatures lancé (se reporter au volet détachable du dépliant).

PNR Brie et deux Morin : participez au Conseil Local de développement


cldLa création d’un 5ème Parc Naturel régional (PNR) dans l’Ile-de-France  de manière à équilibrer l’est de cette région est une véritable opportunité pour valoriser ses atouts au profit des habitants. Le projet de classement de notre territoire en PNR de la Brie et des deux Morin nécessite une volonté locale et la mise en oeuvre d’un projet entre tous les acteurs (élus, acteurs économiques, associations, habitants…) auquel vous pouvez participer d’ores et déjà.
Le syndicat mixte de préfiguration de ce projet (SMEP) a ainsi édité un dépliant informatif sur le rôle et les modalités de participation des citoyens habitants ce territoire pour construire les grandes orientations de ce futur parc, notamment en participant aux travaux du Conseil Local de Développement.
Ce dépliant a vocation à être distribué dans les boites à lettres des 83 communes du PNR en vue de solliciter votre participation pour exprimer votre vision du territoire et,  si vous le souhaitez, prendre part aux travaux de l’instance participative qu’est le Conseil Local de Développement.
Depuis des années nous réclamions une accélération du processus de mise en place du PNR et notamment que soit enfin mise en oeuvre la mission du SMEP qui est de conduire les actions pour faire associer et participer les populations locales et tous les acteurs socio-économiques pour une véritable appropriation du projet dans une démarche de démocratie participative (article 4 des statuts).
Reste maintenant aux citoyens et acteurs de se mobiliser. Nous ne pouvons que vous encourager à répondre très favorablement à l’appel qui vous est lancé.

Vous pouvez dès maintenant concrétiser votre intérêt en renvoyant, complétée, la partie détachable du document ci-jointdepliant-cld-envoi que vous pouvez imprimer.
Vous pouvez aussi envoyer un courriel à pnrbrieetdeuxmorin@gmail.com en précisant en objet : CLD

page2

 

 

page3page4

Nos terres agricoles en danger : on ne le dira jamais assez


Si vous n’avez pas eu l’occasion de regarder cette émission sur la TV5 en direct, vous pouvez encore la revoir sur France TV PLUZZ en cliquant  ici .

Vous saurez ainsi que pendant les 70 minutes que dure ce reportage édifiant, 14 hectares de terres agricoles auront disparu…

fullsizerender

 

Le PLU de Saint-Augustin sera-t-il l’otage des porteurs du projet de la déviation de Coulommiers ?


L’enquête publique sur le projet de PLU de Saint-Augustin est close depuis le 9 novembre dernier. Le commissaire-enquêteur travaille désormais sur le rapport qu’il doit établir à partir des arguments de la commune qui défend les orientations et zonages retenus dans son projet, au regard des observations des habitants, des associations et déposées pendant l’enquête.

Dans ce laps de temps, il n’est pas inutile de revenir sur un point spécifique du PLU particulièrement concerné par le projet de déviation de Coulommiers. L’ actualité récente de la signature du dernier contrat intercommunal de développement entre Coulommiers et le Département de Seine-et-Marne nous donne l’information selon laquelle,  le Président du département  « doit trouver de l’argent pour le contournement de Coulommiers, qui n’est pas oublié « . (pays Briard du 7 décembre 2016).

Rappelons aussi que l’intercommunalité du pays de Coulommiers a déjà par ailleurs, par délibération du 26 septembre 2016, décidé de cofinancer avec le Département une étude complémentaire de conception du projet de contournement routier de Coulommiers par le sud pour un montant global de 400 000 € HT. Soulignons que cette délibération ô combien généreuse a été votée par le représentant de notre commune à l’intercommunalité.

Revenons au PLU, mais cette fois-ci par le biais du Syndicat pour l’élaboration du SCot du Pays de Coulommiers qui, consulté en tant que personne publique associée a donné son avis sur le projet de PLU. Surprise : l’unique sujet qui intéresse le SCot, c’est la compatibilité du PLU avec les orientations du SCot au regard de l’emprise du tracé futur (tracé sud sur la carte ci-dessous). Les autres dispositions du PLU – rappelons quand même que le SCot a classé Saint Augustin comme coeur de biodiversité -ne sont même pas évoquées ou encore moins appréciées. L’ultimatum est posé : si le PLU qui en l’état a classé ce secteur en zone agricole protégée (secteur Ap) n’est pas révisé pour permettre l’infrastructure routière envisagée, l’avis du Scot sera réputé comme étant défavorable avis-scotplu

traces-deviation

 

Ici tracé d’intention repris dans le SCot scot-deviation-glissees

Pour notre part, nous estimons que tant que les études n’ont pas montré que toutes les conditions requises en matière environnementale pour la réalisation de cet ouvrage ne sont pas remplies et que l’enquête publique obligatoire pour la réalisation éventuelle de cette infrastructure n’aura pas conclu à un avis favorable, il n’y a pas lieu de modifier le PLU sur ce point (voir notre avis complet et nos observations sur le PLU ici).

La balle sera in fine dans le camp des élus locaux pour trancher la question. Coincés qu’ils seront d’une part entre l’exigence du SCot pour modifier les règles du zonage en question et d’autre part les risques qui planent sur un retour possible au régime de règlement national d’urbanisme -RNU- si le PLU n’est pas approuvé à la date du 27 mars 2017. Les communes qui, passé cette date, n’ont pas approuvé leur PLU, reviendront automatiquement au règlement national d’urbanisme RNU – ce qui signifie l’application de règles de construction limitées.
Il n’est pas besoin de lire dans le marc de café pour savoir vers quoi la balance penchera…

Comité syndical du Syndicat mixte d’études et de préfiguration du PNR de la Brie et des deux Morin le 12 décembre 2016


PNRLOGOLe prochain comité syndical du syndicat mixte d’études et de préfiguration du Parc naturel régional de la Brie et des deux Morin (PNR) se tiendra le lundi 12 décembre 2016 à 18 heures salle Henri Forgeard, à La Ferté-Gaucher (40, avenue du Général Leclerc).

Avec l’ordre du jour suivant :

  • motion contre les projets éoliens sur le périmètre du futur PNR
  • adoption du montant de la participation financière pour les communes et EPCI
  • désignation des membres complémentaires dans les commissions thématiques.

Nous rappelons à tous que les séances sont publiques.

Image

Loto gourmand du Comité des fêtes à Saint-Augustin le samedi 17 décembre 2016


affiche-a4-hiver

Saint-Augustin : cérémonie d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie


Lire ci-après le message de Monsieur Jean-Marc Todeschini Secrétaire d’Etat, chargé des anciens combattants et de la mémoire :  cliquez sur ce lien : message_sedacm_5_decembre_v2

Voir ci dessous la galerie de photos prises devant le monument aux morts de Saint-Augustin

Saint-Augustin : cérémonie commémorative du 11 novembre 2016


photo

 

Ci-dessous le message de Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’état auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire, en hommage à tous les morts pour la France  (11 novembre 2016).page1

page2

La Seine-et-Marne : dans les derniers de la classe en écologie


capture-decran-2016-11-10-a-16-56-40L’hebdomadaire « la Vie » a procédé comme depuis plusieurs années, au classement des départements en matière d’écologie. Le moins qu’on puisse dire c’est que la Seine-et-Marne est très loin de briller dans ce domaine. Ses points les plus faibles sont particulièrement : la gestion des déchets, la faiblesse de l’agriculture biologique, la qualité de l’eau et de l’air. Vous pouvez accéder ici aux critères de l’étude comparative et au détail des analyses.

Voir aussi l’article du Pays Briard du 10 novembre 2016.

PLU de Saint Augustin : les observations de l’ADEVA


avisenquetepluAccédez ici aux observations déposées par l’association ADEVA dans le cadre de l’enquête publique sur le projet de PLU de Saint-Augustin :  remarques-adeva-plu-st-augustin.

rappel : voir ici les observations de SAINT AUGUSTIN AVANT TOUT

Remise des prix du concours photo : Regards sur le PNR de la Brie et des deux Morin


Ce diaporama nécessite JavaScript.

afficheconcoursL’Association des Amis du parc naturel (PNR) de la Brie et des deux Morin organisatrice (avec le CAUE77 et le musée départemental de la Seine-et-Marne de Saint-Cyr-sur-Morin et en partenariat avec le Crédit Agricole) du concours photo destiné à promouvoir les richesses patrimoniales et naturelles de ce territoire et à faire participer ses habitants à sa mise en valeur, a procédé aujourd’hui 5 novembre 2016, à la remise des quatre prix aux lauréats de ce concours.

Les thèmes retenus pour concourir étaient les suivants : l’eau dans le paysage, le patrimoine bâti, les arbres remarquables. 47 photographes ont ainsi rendu leur travail et le jury s’est prononcé pour désigner les vainqueurs.
Le Président de l’association, Pierre DOERLER a ainsi remis le :
1er prix : à Claude FAURE habitant Chamigny , pour une photo prise au moulin de Saint-Ouen sur Morin.
2ème prix : à Alain VANNIER, de Saint-Cyr sur-Morin pour une photo prise de l’aqueduc de Pommeuse.
3 ème prix : à Michel LOYAU de Saint-Ouen-sur-Morin, pour une photo prise à la pépinière du Point du Jour à Verdelot.
4 ème prix  de la jeunesse offert par le musée départemental, remis par Mme Evelyne BARON, Conservatrice en Chef du Patrimoine et décerné aux jeunes étudiants/lycéens du Lycée de la Bretonniere qui ont produit des photos essentiellement prises à Boissy-le-Chatel et portant notamment sur les éléments d’architecture (église, porche…).

Un grand bravo à tous ces talents.


Les photographies de tous les participants, toutes de très belle facture – il faut le souligner- seront exposées du dimanche 6 novembre au 13 novembre prochain au musée de Saint-Cyr-sur-Morin – 17 avenue de la Ferté-Sous- Jouarre 77750 Saint-Cyr sur Morin  (pour tous renseignements  : www.musee-seine-et-marne.fr). ouverture : dimanche, lundi, mardi, jeudi et vendredi de 10 h à 12 h30 et de 14 h à 17 h30  et le mercredi matin de 10 h à 12 h30. Fermeture hebdomadaire le mercredi après midi et le samedi toute la journée.

 

PLU de Saint-Augustin : nos observations dans le cadre de l’enquête publique


avisenquetepluLire ici les observations déposées par Saint Augustin Avant Tout dans le cadre de l’enquête publique : plu-observ-saat28-10-2016

Parc Naturel de la Brie et des deux Morin : l’organisation progresse


Compte tenu des évolutions de ce sujet depuis les derniers comité syndicaux du syndicat mixte de préfiguration du parc naturel de la Brie et des deux Morin, il nous est apparu nécessaire de faire un point de situation et de détailler les avancées constatées en termes d’organisation.

Rappel de la situation au début de l’été 2016

  • Le Syndicat mixte de préfiguration du PNR (SMEP) qui est la structure d’études et de préfiguration du futur parc s’est doté d’un statut qui fixe les grandes lignes de son objet (en gros préparer la charte fixant les enjeux et objectifs du PNR, base des futurs projets à partir des études préalables, et la conduite d’actions pour une appropriation du projet par la population dans une démarche de démocratie participative ) et de son organisation et fonctionnement.
  • Il a constitué un Comité syndical (formé de représentants du conseil régional d’ile de France, du département, des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale et des élus des communes) et un
  • bureau qui reflète cette composition
  • Il a approuvé un règlement intérieur qui précise les attributions des différents organes et 6 commissions thématiques ainsi que leurs règles de fonctionnement.
    Commission agriculture et forêt
    Commission développement économique, tourisme,emploi
    Commission Administration générale
    Commission Rédaction de la charte, environnement, développement durable, énergie et bio diversité
    Commission Aménagement du territoire(paysage, architecture, transport, mobilités, numérique, urbanisme et patrimoine
    Commission Culture, éducation, sport et santé
  • Dans ce règlement était prévu également un Conseil local de développement rassemblant les représentants des organismes socioprofessionnels,du monde associatif, de la société civile du territoire ; sa composition et son règlement devant être précisé par le bureau après approbation par le conseil syndical.

Les associations, devant la lenteur de la mise en marche du dispositif, voulant sensibiliser la population sur l’intérêt du projet et ses enjeux, avaient depuis quelques mois multiplié des actions diverses : courriers aux élus, articles dans la presse, pique-nique citoyen, rendez-vous le 9 septembre 2016 avec M.le député RIESTER, Président du SMEP  concours photo etc …en vue d’informer les habitants et « d’aiguillonner » les élus.


Évolution du contexte depuis juillet 2016 date de l’avant dernier comité syndical

Un seul sujet était inscrit à l’ordre du jour ; deux informations ont été données au préalable par le Président du SMEP :

  • Le département de Seine et Marne pour sa part n’a alloué aucune subvention.
    La région Ile de France a alloué 150 000 € (la moitié de ce qui avait été demandé) mais refusé la mise à disposition d’un directeur comme c’était l’usage dans le passé pour les créations des autres PNR franciliens.
  • De ce fait, pour pallier ces manques, le Président du SMEP a fait adopter lors du comité syndical du 7 juillet 2016, une délibération autorisant la signature d’une convention d’assistance avec l’Office du tourisme de La Ferté Gaucher pour mise à disposition à temps partiel d’un agent employé par l’office qui sera facturé au temps passé pour permettre de faire avancer, à moindre frais et en utilisant des compétences rapidement mobilisables, le dossier du PNR dans sa phase de préfiguration. Malgré des réticences très minoritaires la délibération a été approuvée à la majorité par 82 voix pour et 2 voix contre et 9 abstentions.

Séance du Comité syndical du 10 octobre 2016img_2137

  • A été adopté à la majorité (une seule voix contre) le règlement intérieur du Conseil local de développement qui fixe sa composition et son fonctionnement : le CLD, organe du dialogue territorial et instance participative de concertation et de proposition rassemblant professionnels, représentants des organismes socioprofessionnels, propriétaires forestiers, membres d’ associations et toute personne habitant le territoire désireuse de mettre son énergie au service du territoire.
    Notre Commentaire : Grosse surprise : si les membres d’associations peuvent figurer dans ce Conseil, ils n ‘y seront pas en tant que représentants d’association mais ils siégeront seulement intuitu personae. En clair pour être adhérent au Conseil, il suffit de remplir une des deux conditions suivantes :
    – être personne physique résidant dans une commune du PNR,
    – être une personne physique travaillant dans dans une commune du PNR.
    Ce choix de faire figurer uniquement des personnes physiques (exclusion en tant que telles des personnes morales) risque de poser des difficultés lorsqu’il faudra désigner parmi cette entité, les membres du Conseil d’orientation (9 titulaires et 9 suppléants) et les membres « référents » au sein du CLD.
    En outre si 3 membres appelés  référents  « géreront » ce conseil , un seul d’entre eux prendra part aux réunion du bureau du syndicat mixte (à titre purement consultatif d’ailleurs). Enfin 3 membres du Conseil Local pourront siéger dans chacune des 6 commissions thématiques : d’où la question comment seront ils désignés ? À l’aune de quels critères ?
    On voit que tout cela n’est pas simple et que des problèmes de représentativité vont surement surgir à l’usage : l’argument en réponse à cette interrogation  étant, en cas de problème, on adaptera le règlement. Dixit les mots mêmes du Président RIESTER: il faut avancer rapidement dans le dur maintenant – et ne plus se soucier du mécano !!!.
  • Conséquence de la délibération précédente : il a fallu amender le règlement général fraichement adopté le 7 juillet 2016 pour tenir compte des modifications apportées au dispositif prévu antérieurement (articles modifiés : articles 16 et 17 du règlement général ).
  • Puis a été fixé à 20 (+ 3 correspondant aux membres du Conseil local de développement ) le nombre maximum de participants à chacune des 6 commissions.
  • Enfin a été arrêtée la liste nominative des participants par commission – hors membres issus du Conseil local de développement, dont la désignation interviendra lors de l’assemblée constitutive- , liste établie à partir les souhaits formulés par les intéressés.).

Autres sujets abordés en réunion :

  • Délégation a été donnée au Président du SMEP pour exercer des attributions de la part de l’organe délibérant (application du code général des collectivités territoriales).
  • A été autorisé le recrutement de stagiaires et fixé leurs rémunérations.
  • Le Président informe ensuite qu’une campagne d’adhésion sera lancée prochainement pour « recruter les membres du Conseil local de développement (affiches, flyer, pack de communication et site internet (pour remplacer l’existant, en déshérence, qu’il convient de restructurer).
  • Le comité syndical aura à se pencher prochainement sur les travaux menés par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région parisienne sur le territoire (notamment les communes dont l’inclusion dans le périmètre du PNR pose problème).

CONSTAT PROVISOIRE :

  • Les élus ont complètement verrouillé le dispositif de la gouvernance du SMEP : la totalité des outils « décisionnaires » est en place.
  • Mais concrètement on peut s’interroger, indépendamment de la question des moyens financiers et humains, très modestes, qui sont désormais mobilisés, sur la réalité même de l’élan et du souffle nécessaire pour faire avancer le projet? Un exemple, nos élus de Saint-Augustin n’ont pas participé aux deux dernières réunions du Comité syndical du SMEP et n’ont même pas posé candidature pour figurer dans une des commissions.
  • Autre question : les adhérents au Conseil local de développement – quels que soient leur profil – et les associations seront ils vraiment (ou pourront ils être) des partenaires/acteurs associés pleinement au projet ?

Quoiqu’il en soit nous appelons à adhérer massivement le moment venu au Conseil local de développement pour peser utilement et concrètement sur les futures orientations. Chaque adhésion comptera.

Concours Photo : regards sur le futur Parc naturel régional de la Brie et des deux Morin


DATE LIMITE : 30 octobre 2016 . Voir le règlement ci-dessous.

RAPPEL des thèmes :

  • l’eau dans le paysage
  • le patrimoine bâti
  • les arbres remarquables

reglement

afficheconcours

 

Galerie

Quelques photos de la fête de la pomme à Saint-Augustin

Cette galerie contient 9 photos.


Raid de l’Aubetin : le 20 novembre 2016


Lire ici les conditions d’inscription

pibrftygeaktg65yrexuzidlj30yc1

Saint-Augustin : un nouveau concours photo sur le thème animaux & insectes


Accéder ici au règlement du concours

concours2

Forum des associations à Saint-Augustin: bilan 2016 et projet 2017 avec Mauperthuis


A l’initiative de la municipalité de Saint Augustin, celle-ci a réuni le 7 octobre les associations de Saint-Augustin et de Mauperthuis pour tirer le bilan de l’édition 2016 du Forum des associations qui s’est tenu le 10 septembre écoulé et se projeter sur 2017.

bilan 2016 : pas de préparation en amont, peu de mobilisation, peu de visiteurs, pas assez de communication, pas de signalétique autour de la salle des fêtes et enfin les familles étaient mobilisées par ailleurs par la rentrée scolaire.


2017 :

  1. premier point : accord sur l’idée est de ne pas l’organiser en même temps que les forums des alentours ni pendant le week end de la fête du patrimoine. Les avis sont partagés sur l’opportunité d’une date en juin pour mobiliser pour la rentrée de septembre ; les associations qui ont une activité hebdomadaire et la nécessité de recourir à des animateurs, ce qui implique de connaitre le nombre prévisionnel des adhérents,  sont favorables au mois de juin mais beaucoup de pôles familiaux,amicaux et associatifs aussi en juin . Par ailleurs la salle de Saint-Augustin étant louée tous les week end de septembre (souhaite-t-on on privilégier les recettes plutôt que l’animation sociale ?) le forum qui pourrait s’intituler «faites des associations» ne peut se tenir dans la commune.
  2. deuxième point : les mairies doivent se coordonner pour la prise en charge de l’organisation. L’Ajdointe au Maire, Mme Zelechowski se charge de voir les possibilités d’organisation sur Mauperthuis.
  3. troisième point : chaque association réfléchit sur des animations à mettre en oeuvre pendant la journée, selon un programme à définir ultérieurement.
  4. quatrième point : à cet effet prochaines réunions à Saint-Augustin (19 h) les 13 janvier, 17 mars et 19 mai 2017.

Saint-Augustin : bref compte-rendu de la séance du Conseil Municipal du 4 octobre 2016


  • Vote unanime pour l’acquisition de terrains en espaces naturels ou boisés en vue protection ou valorisation (ZY 10, ZT 54, YE 54, YE 129, ZT 0007, ZT 147) et acceptation d’un don (parcelle ZH 234 et ZH 236) pour l’€ symbolique ;
  • vote unanime pour approbation du projet d’enfouissement des réseaux électriques rue de Meaux et Place du 27 juin (montant estimé du programme = 164 265,78 € ( 35 000 € à charge du syndicat d’électrification de Seine-et-Marne SDESM) dont les études et travaux pour implantation de 7 points lumineux répartis rue des Coteaux, Rue du Saussoy, rue de la vallée, rue du Rocher et rue de Melun ;
  • vote unanime pour la prise en charge par la commune des frais de scolarisation d’un élève de Saint Augustin suivant une classe d’intégration scolaire (CLIS) hors de la commune ;
  • vote unanime pour autoriser le maire à signer une convention d’assurance contre les risques statutaires du personnel communal ;
  • vote unanime pour autoriser l’implantation d’équipements techniques en vue de la mise en place d’un réseau de fibre optique par Seine et Marne Numérique. Au 1er semestre 2017, 500 foyers devraient ainsi  être raccordés au très haut débit ;
  • vote unanime pour autoriser le Maire à signer la convention avec le Département pour percevoir une subvention de 34 146 € destinée à couvrir partiellement des travaux de voirie (rue d’Épieds et en partie, rue de la Vallée) estimés à 103 550 € ;
  • vote unanime pour approbation des tarifs du raid de l’Aubetin le dimanche 20 novembre 2016 , soit raid équipe pour 40 €, raid solo pour 20 €, participation au trail pour 20 € et enfin participation au repas du soir pour 15 € (adulte) et 8 € (enfant) ;
  • vote unanime pour acter la nouvelle répartition du Conseil Communautaire suite à la fusion avec la Brie des Moulins. Du fait des dispositions fixées par le Code général des Collectivités Locales, la répartition des sièges s’est effectuée selon les règles de droit commun. Concrètement nous ne détiendrons plus qu’un seul siège au lieu de deux actuellement (tableau de répartition ici :conseil-communautaire-26-9-2016

L’ordre du jour appelant ensuite les questions diverses, les sujets suivants ont été abordés :

  • informations sur les résultats de diverses demandes de subventions au titre de la DETR : 6000 € pour travaux dans le cimetière et 29 500 € pour la poursuite de l’équipement en video protection ;
  • déplacement du bureau de vote envisagé lors des prochaines élections, de la salle des fêtes à l’école maternelle ;
  • travaux mineurs engagés pour le café acheté rue de Meaux, avant la réalisation des logements et commerces, qui devra faire l’objet de marchés à passer ;
  • début de l’enquête publique sur le projet de PLU avec mise à disposition du registre d’observations et présences ponctuelles du Commissaire-enquêteur ;
  • mise en place d’une réunion de concertation à venir avec les associations pour améliorer la manifestation dite du « forum des associations » et ses retombées ;
  • information donnée par un élu sur le vote le 26 septembre écoulé par le Conseil communautaire du pays de Coulommiers d’ une participation aux frais d’études et de conception de la déviation sud de Coulommiers dont le tracé est prévu en grande partie sur la commune de Saint Augustin, avec notamment un point d’accès sous l’oratoire du Vieux Saint Augustin. Interrogé à sujet, le Maire qui a voté cette mesure (200 000 €) estime qu’il ne s’agit que d’études, sous entendant que rien n’est arrêté. On a du mal à comprendre cet argument déjà utilisé dans le passé, sauf que in fine, le dossier avance bel et bien et pas forcément dans l’intérêt de la commune;
  • enfin débat animé, pour ne pas enflammé, avec le public présent dans la salle du Conseil, sur les nuisances de voisinage dans le secteur rue des Coteaux / chemin des Brulis (absence d’assainissement, constructions sauvages, troubles de voisinage…) qui, malgré diverses interventions (procès verbaux, saisine de tribunal, plaintes au commissariat) n’ont pas jusqu’à présent fait la preuve de réelle efficacité. La municipalité sensible à ce dossier, assure qu’elle s’emploie à y remédier….à suivre.

Réunion du syndicat mixte du Parc naturel régional de la Brie et deux Morin lundi 10 octobre 18h30 à Coulommiers


Le syndicat mixte de préfiguration (SMEP) du Parc naturel régional de la Brie et deux Morin se réunira lundi 10 octobre 2016 à 18 h 30 à l’hotel de ville de Coulommiers avec l’PNRLOGOordre du jour suivant :

La modification des statuts
• L’approbation du règlement intérieur du Conseil Local de Développement
• La composition des commissions thématiques
• Les délégations de compétences du Comité syndical au Président
• Questions diverses

Rappelons que les séances sont publiques.

Image

Dimanche 16 octobre 2016 : balade aux champignons


champignons

Les vrais chiffres et coûts de la déviation de Coulommiers


Les élus de la Communauté de Communes du Pays de Coulommiers (CCPC) ont emboité le pas du Conseil départemental de Seine-et-Marne en votant le 26 septembre 2016 un crédit de 200 000 € HT s’ajoutant aux 200 000 € HT déjà voté par le D77 le 13 février 2015 en vue de la réalisation d’études de conception du projet de contournement de Coulommiers.

A cet effet a été approuvée une convention avec le Département pour faire réaliser les études techniques de conception qui porteront sur : « la géométrie du tracé et des carrefours, les études d’ouvrage d’art, les études de terrassement, les principes d’assainissement et les ouvrages de rétention à prévoir, les études acoustiques et de protection phonique, les études architecturales des ouvrages (viaduc, ponts, écrans anti-bruit…), les études d’insertion paysagère et et environnementale; L’ exécution de ces études spécifiques devra s’appuyer sur la réalisation préalable d’un levé topographique par photogrammétrie et d’analyse géotechnique. L’ensemble de ces études de conception devra permettre de préciser la géométrie de la voie et des ouvrages, les conditions de réalisation techniques et réglementaires, l’insertion environnementale, l’impact foncier et un coût d’objectif.»

Ce projet concerne donc un tracé qui contournerait Coulommiers par le sud, censé capter les usagers venant de l’est de cette agglomération et réduire le trafic de transit du bassin de vie. Ce tracé est issu des dernières études comparatives réalisée en janvier 2013 succédant aux études initiales menées en 2003 (cout : 126 000 €), poursuivies en 2010 (200 000 € environ), au terme desquelles a été écartée l’option nord qui présentait pourtant des avantages au moins équivalents pour un cout environnemental et financier moindre.

Ci-dessous le tracé (le tracé sud est en bleu) issu de l’étude de 2013

traces-deviation

Pour mémoire :

cout estimé en 2013 de l’option nord : 45 millions € dont 5 millions d’€ pour les ouvrages d’art ;

cout estimé en 2013 pour l’option sud : 60 millions d’€ dont 29 millions pour 6 ouvrages d’art (dont un viaduc de 900 mètres de long), avec 21 hectares de terres agricoles et naturelles sacrifiées et surtout une modique baisse escomptée de trafic dans Coulommiers de seulement 14 % selon l’étude même.

Rappelons également que toutes ces études – qui ont contribué à l’inscription du tracé d’intention dans le Schéma de Cohérence Territorial (SCot) du bassin de vie de Coulommiers – n’ont donné lieu à aucune coordination avec la Communauté de Commune du Pays Créçois concernée en aval par les flux de trafic qui ne seront en rien réduits par le projet sud. Sauf à aller au bout d’une logique visant à prolonger ultérieurement le tracé sud en réalisant ce qu’il est convenu d’appeler le barreau RN36-RD 934 (cout de 38 millions supplémentaires sans évoquer l’impact environnemental sur la vallée classée du Grand Morin).

Autre point inquiétant dans la convention avec le Département, celui-ci ainsi que la CCPC disposeront des droits d’exploitation, de représentation et de reproduction des résultats de l’étude : qu’en sera-t-il de l’information du public ? ou bien tout se passera encore en coulisse comme l’écrit si bien le Pays Briard.

Enfin, dernière remarque, le projet de déviation de Coulommiers avance bien plus vite que le projet de Parc naturel de la Brie et deux Morin  au moins aussi important pour un développement équilibré et durable du territoire : il faut croire que les énergies et les moyens consacrés à ce dernier ne sont ni de la même intensité ou envergure.

deviationtrace

 

 

Concours photo : regards sur le PNR de la Brie et des deux Morin


Le musée départemental de la Seine-et-Marne est partenaire de ce projet initié par la l’association des amis du PNR Brie et deux Morin. Les plus belles photographies seront exposées au musée entre le 26/10/2016 et le 6/11/2016. Que vous soyez petits ou grands, tous à vos appareils !

Accédez ici à l’article du Pays Briard consacré à cet évènement :concoursphotopb

reglement.jpeg

 

afficheconcours.jpeg

Prochain Conseil municipal de Saint-Augustin : mardi 4 octobre 2016 (20h30)


Ci-dessous l’ordre du jour

cmordrejour4oct2016-copie

Lancement du concours photo « Regards sur le PNR de la Brie des 2 Morin » samedi 24 septembre 2016


Vous êtes invité au lancement du concours photo « Regards sur le Parc Naturel de la Brie des deux Morin qui a lieu le samedi 24 septembre 2016 à 11 heures à la GALLERIA CONTINUA LE MOULIN à BOISSY Le CHATEL, 46 rue de La Ferté Gaucher.

invitation-6-copie

Ci-dessous le flyer et l’accès au  règlement du concours.

flyer-concours-photo-a5jpeg

Accéder ici au règlement du concours : reglement-concours-photo-a5jpeg A cette occasion a été édité le communiqué ci-dessous sur les motivations et l’apport de la démarche de création du projet de Parc Naturel de la Brie et des deux Morin.

logojpegamis COMMUNiQUÉ

Créés, il y a presque 50 ans, les 51 Parcs Naturels Régionaux (PNR) de France, couvrent près de 20% de son territoire et rassemblent plus de 4 millions d’habitants.

Ce sont des espaces ruraux à la richesse naturelle et au patrimoine remarquables qui ne constituent pas des « réserves » mais au contraire des « territoires de vie », créateurs d’une véritable dynamique et identité locale !

Ils ont pour vocation de favoriser un développement économique et social créateur d’emplois locaux, tout en valorisant le patrimoine naturel et culturel et en préservant les paysages.

Ce véritable développement durable local, fait l’objet d’une charte initiée par la Région, rédigée et approuvée par les collectivités locales et validée par l’Etat qui décide alors du classement en PNR.

L’Île-de-France dispose actuellement de 4 PNR, tous positionnés à l’Ouest, au Nord ou au Sud de la Région dont l’un, celui du Gâtinais Français, est situé en partie seulement en Seine-et-Marne.Dans un souci d’équilibre, il est donc important que l’Est de notre Région, bénéficie de la même reconnaissance.

Une reconnaissance qui lui offrira de nouvelles chances pour valoriser ses atouts au service de ses habitants.

Or, si le projet de classement de notre territoire en Parc Naturel Régional, figure bien au sein du Schéma d’Aménagement de l’Île-de-France, sa réalisation effective nécessite une volonté locale et la mise en œuvre d’un projet fédérateur entre tous les acteurs (élus, acteurs économiques et sociaux, associations…), auquel vous pouvez participer.

La création du PNR constitue une opportunité unique à saisir pour que, selon la devise des PNR de France, « une autre vie s’invente ici ! »

Un territoire fragile qui a besoin de se développer et d’être aidé

Si notre territoire accueille régulièrement de nouveaux habitants notamment des familles, une part significative de sa population est marquée par un certain nombre de difficultés liées à l’insertion sociale et professionnelle, au niveau de formation, à l’isolement.

De plus le taux d’équipements publics de nos communes est inférieur de 50% à la moyenne du département et de véritables déserts médicaux apparaissent.

Par ailleurs, 40% des logements sont anciens et présentent pour beaucoup, un niveau de performance énergétique médiocre.

Enfin, malgré une bonne dynamique de création d’entreprises notamment artisanales, notre faible taux de création d’emplois ne compense pas nos pertes d’emplois industriels et les besoins en locaux artisanaux ne sont pas satisfaits. Notre commerce de proximité doit être redynamisé…nos zones d’activités requalifiées et modernisées !

Une identité briarde qui a besoin d’être valorisée

Nous disposons d’un patrimoine rural et urbain aux multiples facettes tels que les grandes fermes, les maisons de maîtres, les églises mais aussi le patrimoine lié à l’eau, comme les moulins, les lavoirs ou les vannages ainsi qu’un patrimoine industriel issu par exemple de l’activité papetière ou de l’exploitation de la pierre meulière.

Par ailleurs, 30% de nos communes comptent un bourg ou village de caractère.Toutefois, ce patrimoine bâti est insuffisamment connu et mis en valeur.

A ce dernier, s’ajoute un patrimoine agro-gastronomique riche de saveurs dont les ambassadeurs de renom sont les bries de Meaux, de Melun classés en AOP et peut être demain celui de Coulommiers mais au sein duquel figure également, les autres produits laitiers, les pommes et poires, les légumes, le miel, le cidre, le champagne eh oui !

Tous ces produits de terroirs nécessitent le maintien d’une agriculture diversifiée à caractère agro-environnementale et d’une filière agro-alimentaire locale

 Une nature qui a besoin d’être préservée

Les espaces agricoles, les forêts, les prairies et les vergers constituent notre patrimoine naturel. Ils abritent une forte biodiversité variée dont certaines espèces rares et/ou protégées.

Notre territoire est également marqué par la présence de l’eau, au travers de nos rivières, rus et ruisseaux, mares ou étangs qui sont notamment le support d’activités de loisirs telle que la pêche ou des activités nautiques.

Toutefois, des problèmes de préservation, de coexistence harmonieuse, de qualité de l’eau, d’érosion, ou d’inondation existent et doivent être mieux pris en compte.

Par ailleurs, ce patrimoine notamment forestier pourrait être mieux valorisé, par exemple au travers d’une filière bois-énergie ou d’éco-matériaux.

Notre paysage se caractérise quant à lui par une alternance de vallées, plateaux et collines au sein desquels se localisent nos villes, bourgs, villages et hameaux, créant de multiples entités et ambiances paysagères.

Cependant, une extension urbaine consommatrice d’espaces agricoles et mal intégrée au paysage menace ce dernier.

Ce qu’un PNR apportera :

  • Un véritable projet de territoire partagé et durable, à la fois économique et humain mais aussi social, culturel et environnemental renforçant la solidarité entre les habitants.
  • Un nouveau développement économique fondé sur une nouvelle attractivité via la mise en réseau des acteurs publics et privés, des partenariats inter-entreprises, la création d’une marque « Brie et Deux Morin » pour les produits issus de notre territoire, l’accueil de porteurs de projets, l’innovation alliant économie et environnement, le développement du télétravail ou de zones d’activités labellisées Haute Qualité Environnementale.
  • Un urbanisme durable respectueux du tissu bâti existant, du cadre de vie, des espaces agricoles, naturels, forestiers et des paysages, grâce à une nouvelle relation ville/nature.
  • Une agriculture de production à Haute Performance Environnementale, le développement des circuits courts favorisant le lien entre producteurs et consommateurs.
  • Une préservation et une valorisation du patrimoine bâti ou naturel favorisant le développement du tourisme vert.
  • Un cadre d’action commun, des moyens humains et des moyens financiers spécifiques en provenance notamment de la Région ou de l’Etat, au service et au bénéfice des acteurs socio-économiques dont les associations qui animent notre territoire et de tous les habitants.

 

L’Union des Amis du PNR de la Brie et des deux Morin, participe activement aux travaux et démarches de création du futur PNR, et fait partie de la Confédération des Amis des Parcs, soit 28 associations sur les 51 PNR de France qui sont reliées, informées et moteur d’innovation.

Contact : apb2m77@gmail.com

 

 

 

Image

Saint-Augustin : avis d’enquête publique (PLU)


Pour agrandir le texte, cliquez sur la page jaune.

avisenqueteplu

Image

Saint-Augustin : fête de la pomme 2016 les 15 et 16 octobre prochains


fetepomme2016affiche-a4

PLU de Saint-Augustin : l’enquête publique débute le jeudi 6 octobre 2016


plu
L’enquête publique concernant le projet de PLU de saint-Augustin débutera le jeudi 6 octobre 2016, jusqu’au lundi 7 novembre inclus.

Durant cette période, le commissaire enquêteur recevra en mairie les habitants qui souhaitent faire des remarques ou poser toutes questions utiles, selon le calendrier suivant :

  • lundi 10 octobre : de 14 h à 18 h
  • samedi 15 octobre : de 10 h à 12 h
  • mercredi 19 octobre : de 15 h à 18 h
  • vendredi 28 octobre : de 14 h 30 à 19 h
  • samedi 5 novembre : de 10 h à 12 h.

Pendant toute cette période un registre est à disposition du public en mairie pour consigner les remarques   et observations.

À l’issue de cette enquête un rapport sera établi avec éventuellement des propositions de modifications sur lesquelles devrait délibérer le Conseil Municipal. Le PLU sera exécutoire 2 mois après délibération.

Image

Saint-Augustin : Forum des associations samedi 10 septembre 2016 de 10 h à 17 h


ve3izcf07vn7jv

Laissez vous appâter par la Truite Augustinoise le dimanche 4 septembre 2016


Unknown

Voir le détail de cette journée organisée par la Truite Augustinoise

JOURNEE GROSSES TRUITES

LE 4 SEPTEMBRE 2016

L’association la Truite Saint Augustinoise vous invite à participer à une journée de pêche ouverte à tous et exclusivement dédiée aux grosses truites Fario et Arc en Ciel au lieu dit Le MONCET à partir de 8h du matin le Dimanche 4 Septembre 2016.

La participation est de 23€ par pêcheur pour toute la journée (café d’accueil offert).

Déversement de truites fario (de 400 à 800gr) et arc en ciel (1 kg et +) (environ 2.5kg par pêcheur) sur un parcours dédié et numéroté.

REGLEMENT :

Une seule canne avec moulinet ( ou canne à coup) munie d’un bouchon (ou au toc) échée uniquement au ver de terre, teignes, ver de farine, ou autres appâts naturels (cuiller, vairon, pâtes sont interdits!).

Les enfants de – 14ans seront encadrés de leur parents.

CONTACT : M DUMEZ Abel (Secrètaire) TEL : 06 64 61 98 42

Votre journée :

8h00 à 08h30: vérification des inscriptions et tirage au sort des 2 places de pêche (A et B)

8h30 à 10 h15: pêche sur poste A

10h15 à 10h30: changement de place (Vente de boissons et casse croûte)

10H30 à 12h30: pêche sur poste B

Limitation des prises à 5 truites le matin par pêcheur.

12h30 à 13h30: arrêt de la partie de pêche, déjeuner

Votre famille sera la bienvenue pour un déjeuner convivial! Amenez votre panier. Des barbecues, des tables et des bancs seront à votre disposition. Boissons diverses et casse-croûtes payants.

A partir de 13h30 pêche libre exclusivement sur le parcours dédié à la manifestation, sans limite de prises jusqu’à 17h30

Déclaration annuelle des abeilles et ruchers avant le 31 décembre


Unknownlire ici comment effectuer la déclaration

Attention aux vols en cette période d’été


imagesLa Commune a diffusé le message suivant que nous reproduisons en totalité : soyez vigilants!

VOLS : Changement de mode opératoire
Appel à la vigilance : Changement de mode opératoire des voleurs

Attention des vols avec séquestrations ont été commis dans notre commune.

Les personnes âgées et isolées sont particulièrement visées par ces faits.

Vous devez faire preuve de prudence en adoptant les réflexes suivants:

Fermez votre porte à clé lorsque vous vous absentez même momentanément dans votre jardin :

Ne conservez jamais une somme importante d’argent à votre domicile et ne laissez jamais cet argent exposé à la vue des visiteurs ;
N’ouvrez jamais votre porte à une personne que vous ne connaissez pas. Faites appel à un proche ou à un voisin ;
En cas de doute, faites-le 17.

N’hésitez pas à contacter la mairie 01.64.03.15.12